Jardins des tuileries à 5 minutes à pied de l’Hotel Louvre Bons Enfants

Le site du jardin des Tuileries, inscrit en 1991 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est intégré en 2005 au domaine national du musée du Louvre.
Plusieurs fabriques de tuiles se tenaient à l’endroit où Catherine de Médicis fit édifier à partir de 1564 le palais des « Tuileries », pourvu d’un somptueux jardin compartimenté, parallèle à la Seine. En 1664, LE NOTRE le redessine à la française et fait ouvrir la perspective à l’ouest qui deviendra les Champs-Elysées. Créé à la fin du XIXème siècle à l’emplacement du palais des Tuileries, incendié pendant la Commune (1871), le jardin du Carrousel vient d’être redessiné par Jacques Wirtz et reconstruit sur dalle au-dessus des galeries du Louvre.
Le plan actuel des Tuileries s’organise autour d’une large allée centrale marquant la perspective du Grand Axe qui s’étend aujourd’hui du Louvre à la Grande Arche de la Défense. De très beaux arbres représentent plus de vingt essences (pin larcicio, mûrier blanc, arbre de Judée etc…). Une riche statuaire orne les différents secteurs des lieux. Mises en place en 1964 et 1965, à l’initiative d’André Malraux, dix-huit statues de Maillol sont installées dans le jardin du Caroussel. L’on découvre aussi des oeuvres de Coustou, de Rodin, de Coysevox, de Carpeaux, mais aussi de sculpteurs modernes comme Max Ernst, Henri Laurens, Giacometti et bientôt des oeuvres contemporaines.
De mars à décembre, des visites gratuites du jardin sont organisées (en français uniquement) : l’historique du jardin, les faits marquants et les petites anecdotes sont commentées par les agents de surveillance des Tuileries. Tous les dimanches de mars à décembre : rendez-vous à 15h30 à l’Arc de Triomphe du Carrousel du Louvre. Durée 1h15 environ.
Une fête foraine s’y installe tous les étés en juillet et en août.